Accueil > Eaux de Vie > Goutte de Prunelart

Goutte de Prunelart



Goutte de Prunelart


Une eau de vie élaborée à partir de raisins du cépage ancestral Prunelart, bio certifié Qualité France.

Tirée d'un vieux cépage Gaillacois réintroduit par la famille Plageoles, les raisins sont récoltés après passerillage, cette eau de vie, vineuse, très aromatique se distingue des autres eaux de vie de raisin par sa saveur épicée.



Notes de dégustation

Robe

Jaune paille intense. Elle est Brillante, lumineuse et limpide. Les reflets jaspés ondoient entre des teintes dorées / vertes / d'argent où apparaissent également des nuances argentées qui dénotent avec son l'âge.

Nez

On n'est pas en Terra incognita. Le fruité/floral nous accueille, mais avec un caractère affirmé. Le 1er nez, intense, puissant et plus pointu, tire son origine de plusieurs agrumes (orange, citron, et de leurs écorces).
Le 2ème nez, lui, joue la carte de la corbeille de fruits / pâtisserie. Somme toute rien de plus classique : la signature du prunelart accolée avec l'élément terroir. Voyons...

  • Fruits noirs/rouges/à noyaux/secs (cassis, mûres, bigarreau, myrtille)(groseille, framboise, fraise des bois, prune, prunelle, pruneaux, figue) ;
  • Fruits à l'eau-de-vie ;
  • Fruits secs (poudre de noisette/amande, de la même mouture que la farine) ;
  • Agrumes (citron, pamplemousse) ;
  • Floraux (violette, rose, pivoine) ;
  • Végétal (fougère, menthe, ortie, arbousier, sureau, gingembre) ;
  • Bois précieux (cèdre, santal, bois de rose) ;
  • Epices/aromates (poivre long, cébèbe, muscade, girofle, cannelle, vanille, thym, laurier, marjolaine) ;
  • Réglisse /zan ;
  • Empyreumatiques (cacao, café (torréfaction), toasté, caramel, fumée) ;
  • Pâtisserie (brioche, gouglof) ;
  • Minéral ;
  • Sous-bois (humus, champignons) ;
  • Animal (cuir, jus de viande).


Bouche

L'attaque est suave et acidulée, mais aussi le prélude à la gourmandise. Elle s'appuie sur des flaveurs pâtissières et de confiserie. Le fruité et le floral additionnent leurs forces et confirment son caractère gourmand.

L'acidité, elle, a encore conservé sa juvénilité et s'appuie sur du végétal et de la confiserie, induisant son dynamisme.

L'alcool, lui, semble s'être plus rapidement logé dans le corps de la matière. La matière moissonne/fédère ces éléments pour se construire un profil. Elle regarde l'avenir en ignorant que la route qui lui reste à parcourir est plus longue que celle qu'elle a déjà parcouru.

Dans la finale, ont décèle à la fois de la douceur et de la douleur : la douceur d'une naissance trop près et la douleur d'une naissance trop près...

Accords Gastronomiques

  • Salade landaise.
  • Poulet basquaise.
  • Salade de gésiers.
  • Entrecôtes grillées au thym et aux 3 sauces.
  • Poulet en de sel.
  • Foies gras poêlé à l'aceto tradizzonale di Modena
  • Pressé de foie gras aux morilles et pintadeau mariné.
  • Carpaccio de Saint-Jacques à la truffe.
  • Salade de légumes et salers en croustillant de brick.
  • Caille farcie de foie gras et courgette, samoussas de légumes au salers.
  • Filet de bar moelleux, glaçage aux salers, câpres et piment d'Espelette.


"Pierre Pernias"